Road Trip Italie

Hello,

Article qui sera plutôt un guide pratique pour ceux qui veulent partir en Italie du Sud.

Il faut savoir que je suis partie 1 semaine (du dimanche au dimanche) avec ma voiture depuis Genève directement. Donc pas de vol pour moi même si je vous le recommande vivement ! J’adore conduire et faire de la route, j’ai l’habitude de faire de gros road trip dans un temps très court mais la c’était vraiment très fatiguant pour le coup…

Prenez donc un billet directement pour Bari et louez une voiture la bas pour faire la régions des Pouilles.

Pour la côte Amalfitaine, prenez un avion jusqu’à Naples et louez une voiture également ou pourquoi pas un scooter sur place, tellement mais tellement plus pratique vous allez vite comprendre ahah

Petites précisions:

J’ai fait exactement: la région des pouilles (Vieste, Bari, Lecce, Gallipoli, Ostuni, Alberobello etc) en passant par Matera (au centre en bas de l’Italie) pour me retrouver de l’autre coté et faire la côte Amalfitaine (Salerne, Amalfi, Positano) ainsi que l’ile de Capri. Ensuite je suis remontée par Naples, Rome, Florence avant d’être en France 🙂

Donc tout ça pour dire et vous conseiller que pour moi ce sont deux voyages différents à faire. C’est à dire, une fois la région des Pouilles et pour un autre voyage La côte Amalfitaine. Je trouve ça beaucoup plus simple et puis pour profiter pleinement de chaque recoin et non en coup de vent à chaque ville.

 

Mes Lieux incontournables:

Les Pouilles:

  • Vieste (petit ville de pêcheurs isolée mais le détour vaut le coup les amis) se balader dans les petites rues, admirer la vue, la plage est juste splendide avec les falaises. Elle se situe au nord de Bari, je recommande de le faire en premier
  • Bari, petite escale classique au centre sympathique mais pas forcément grand intérêt (pour moi je parle)
  • Polignano a Mare, un coup de coeur pour chiller et prendre quelques photos sympas depuis le pont du centre ville
  • Monopoli, pour flâner sur le port
  • Lecce, comme Bari je n’éprouve pas vraiment l’intérêt mais tout de même jolie pour s’arrêter déjeuner en centre ville
  • Otranto
  • Gallipoli
  • Ostuni (village en hauteur, blanc, juste splendide pour se balader, boutiques et photos)
  • Alberobello (village typique des pouilles avec des maisons spécifiques, vraiment joli pour se balader et déjeuner sur place)
  • Matera (ville troglodyte, je trouve que c’est plus joli depuis le belvédère qu’une fois  au coeur de la cité)

 

Les plages et criques incontournables du talon de l’Italie 

  • Roca Vecchia
  • Torre Dell’orso
  • Santa Cesarea Terme
  • Marina Serra
  • Santa Maria di Leuca
  • Maldive del Salento
  • Porto Cesareo

 

Direction la côte Amalfitaine, comment vous dire ? extrêmement déçue ! la circulation est juste un enfer entre Salerne et Positano, route très étroite (le charme) mais avec les bus touristiques qui créent des embouteillages monstrueux car très étroit (moi qui suis partie hors saison, je n’ose pas imaginer en plein été) et puis sans compter que la côte amalfitaine est magnifique mais l’on ne peut s’arrêter nul part ! Donc si vous pensiez faire des photos c’est vraiment raté, dommage de ne pas pouvoir profiter des points de vues, des petits villages etc.

Positano je suis déçue aussi.. Heuu à part des hôtels de luxe ? il y a rien. Vous avez quelques boutiques sympas quand on descend en direction de la plage. D’ailleurs la plage y est très agréable pour bronzer, se baigner ou prendre un verre.

Bon avec votre voiture vous pourrez vous garer nul part sachez le, mais les italiens sont malins des parkings sont à votre disposition pour des tarifs entre 8 et 10€ l’heure.. oui voila voila.. Les couleurs de Positano ne sont pas vraiment incroyables aussi.. Un peu trop défraichies  dommage, il va falloir mettre des filtres les filles !

Petit + Le caffé Positano est vraiment très bien, comparé au prix que l’on peut voir dans la plupart des restaurants, le rapport qualité prix est bien. Pour le restaurant le Sirenuse, pensez a réserver quelques mois avant à part si vous y dormez 🙂

Bon du coup je n’ai pas vraiment envie de rester ici alors direction le bateau pour 2 jours à Capri (Vous pouvez prendre les navettes pour Capri à Positano, Amalfi, Naples et Sorrente. Je vous conseille vivement Sorrente ou Naples car beaucoup plus facile d’accès et parking beaucoup moins cher. Imaginez ma voiture deux jours à Positano garée dans une rue tout en haut, avec ma valise de 35kg dans les rues piétonnes et les centaines de marches. Fallait y penser ou plutôt y savoir avant ! Bon il y a pas mal de taxis à votre dispo (en moyenne 20€ le tour) et des bagagistes pour vous aider à transporter votre valise à certains endroits)

Capri… Que c’est joli !

Divisée en deux parties Capri et Anacapri.

Une fois au port vous pouvez prendre directement les petits taxis typiques (tellement cute en petite voiture cabriolet) ou alors le funiculaire qui vous emmène directement à Capri centre. Les bus sont aussi dispos, très pratiques et faciles mais bondéééééés.

Résumé de Capri: Magasins de luxe uniquement, bons restaurants (petit coup de coeur pour Ristorante Isidoro, un accueil tellement chaleureux et une cuisine succulente) se balader dans les petites rues est vraiment très agréable. Un bar avec une vue incroyable, Le Capri Rooftop, juste à coté du Gardens of Augustus (2€ l’entrée) tout petit mais vous offre une belle vue au bord des falaises ainsi qu’admirer les chemins qui descendent à la mer (Via Krupp).

Résumé d’Anacapri: Beaucoup plus typique, moins bling-bling que Capri. Vous avez des petites boutiques plus abordables, monuments, des places très agréables pour siroter un Spritz. J’ai beaucoup aimé, il faut faire les deux pour comparer 🙂

Balade en mer OBLIGATOIRE; si vous allez à Capri vous êtes obligé(e)s de faire une excursion bateau, sinon aucun intérêt ! Pour moi c’est bateau typique et privé (pour rien cacher on a payé 150€ pour 2h30 de bateau à midi, tour de l’ile classique avec les grottes) Les côtes de Capri sont magnifiques, le paysage change toutes les 5 mins c’est très agréable, vous pouvez faire la fameuse Grotto Azur, que je n’ai pas faite ahah 2h d’attente minimum avant qu’une barque vienne vous chercher, ça va. Nous faisons toutes les autres grottes et recoins de l’ile, avec notre bateau nous avons la chance de pouvoir rentrer et admirer de près chacune d’entre elles, alors qu’avec les bateaux touristiques (beaucoup plus gros) c’est impossible.

L’ile de Capri ne possède pas de plages, mais à des « plages privées » qui sont sur des coins rocheux mais tellement typiques et jolies ! vous avez des échelles ou escaliers pour accéder à l’eau, sympa non ? So Instagram

Bien évidemment cette fois ci j’ai fait appel au service bagagiste (10€ pour l’emmener de l’hôtel au port)

Pour conclure:

C’est un voyage qui revient cher, entre l’essence, l’autoroute mais surtout les restaurants et logements à Positano et Capri, les navettes (bateaux taxis), le taxi, le parking etc La côte Amalfitaine demande un petit budget alors que Les Pouilles, beaucoup plus typique, local, moins couteux, de très bonnes Trattoria et hôtels très bon rapport qualité/prix.

On s’arrête un petit coup à Rome sur la route du retour ainsi que Florence, des villes que je connais déjà pas mal en les ayant déjà visitées trois fois chacune. Histoire de couper un peu le trajet du retour 🙂 

Total: 4000km, C’est un bon petit tour de la botte je dirais !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s